Concours Cugnaux – Repenser la ville

Projet présenté au Palmarès de la Jeune Architecture en Midi-Pyrénées  – JAMP 2014
en collaboration avec Laura Girard & Marie Austruy, architectes.

Le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes Midi-Pyrénées et la Maison de l’Architecture Midi-Pyrénées en collaboration avec l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse, ont organisé en 2014 la 2e édition du Palmarès de la Jeune Architecture en Midi-Pyrénées qui permet de valoriser et récompenser les jeunes architectes diplômés d’Etat et promouvoir leur démarrage professionnel.

La commune de Cugnaux était proposé comme site d’étude sur le thème «habiter mieux» dans un urbanisme durable pour une transition adaptée à notre territoire et notre époque. Pour imaginer « le vivre ensemble soutenable » de demain, les 11 équipes participantes ont travaillé sur la ville de Cugnaux, le centre ville, les faubourgs, mais aussi une partie du site de Francazal, au travers de 3 problématiques :
– Requalification du centre-bourg comme nouvelle échelle de centre urbain,
– Intervention en milieu pavillonnaire face aux enjeux de développement urbain et environnementaux (question des espaces urbains, de la mixité fonctionnelle, de la densité…),
– Développement des villes périurbaines d’une métropole au travers des opportunités foncières importantes.

L’analyse porta d’abord sur l’identité de Cugnaux : son développement architectural/démographique/économique/culturel jusqu’à ce jour. Du bourg historique installé dans une « réserve forestière », Cugnaux est devenue la terre de conquête de ceux qui aspirent à la MAISON individuelle. De l’héritage agricole, au récent passé militaire et aéronautique…
Cugnaux la singulière, entre Ville et Campagne, entre l’URBAIN Toulouse, et le RURAL hors des frontières de la métropole.
Il a fallut penser comment (ré)affirmer l’identité cugnalaise sur le territoire toulousain.

ÉCO CITÉ – CUGNAUX – CITÉ AÉRO

Le développement urbain de Cugnaux que nous avons proposé s’appuie sur trois points :
– le renouvellement urbain marqué par la densification et la reconquête du centre-ville,
– la création d’éco-cités agricoles autour d’un parc agri-urbain
– la reconversion du site Francazal en centre culturel, industriel et commercial.

Dans un sillage périrubain, Cugnaux se révèle ainsi en un Etat de ville : une identité enfin assumée et revendiquée, productive, économiquement durable, démontrant un patrimoine bâti et paysager de qualité et osant confronter les notions d’ordinaire contradictoires d’ «Agriculture» et d’ «Affaire».